Préambule

Qui je suis.

Baptême de l'air Hop tour

Tout a commencé en 2009, lors d'un baptême de l'air à l'aéroclub de La Baule. Raymond, le président de l'aéroclub, me laisse les commandes du PA28 et pour la première fois de ma vie, je deviens l'âme d'un oiseau mécanique ! 

 

Une semaine plus tard, inscription à l'école de pilotage "Aeropilot" (qui n'existe plus aujourd'hui) à Rennes. Les seuls à accepter un gamin de 9 ans comme élève-pilote...

 

J'ai donc appris à voler avec un rehausseur de voiture et deux coussins dans le dos. D'abord sans les palonniers car je ne les atteignais pas, puis au cinquième vol, avec, puisque j'avais grandi !

tagazoo
Image du site Tagazous

L'avion sur lequel je volais :  le Cessna 172 F-BXIN.

 

Facile à prendre en main, une grosse bête docile.

 

C'est sur cet appareil que j'ai appris à décoller, atterrir et à faire des tours de piste.

Da20 à Rennes Hop tour

Ici, dans un Diamond DA20, pendant la révision du Cessna.

 

On peut remarquer l'efficacité du rehausseur et du coussin !

Jeune pilote Hop tour

2010

Approche d'un aéroclub, l'AC Redon

Thierry Perret, le président de l'aéroclub, reste dubitatif quand mes parents lui demandent de m'inscrire.

 

Heureusement, j'avais déjà 10 heures de vol.

 

Après un vol d'essai sur le Cessna F150 avec lui, nous descendons de l'avion et il annonce à mes parents : "C'est bon, il sait voler, je le prends."

 

Et c'est comme ça, que pendant 5 ans, j'ai usé de l'AVGAS et des pneus à faire des tours de piste avec mes instructeurs en attendant l'âge du brevet de base que j'ai obtenu à 15 ans.

Si vous voulez voir mon premier atterrissage solo en avion, c'est ici.

Lâcher solo Gabriel DENAJAR

2015

Le Brevet de Base

Pour l'obtenir, il faut avoir 15 ans, réussir l'examen théorique (passé dans les locaux de la DGAC à Rennes), 4 heures de vol en solo avec 20 atterrissages et passer l'examen pratique avec l'instructeur. Merci Patrick ! (En photo devant le F150) 

2016

20 heures de vol en solo et enfin l'emport passager !

Maman, Papa et Frangine attendaient ce moment depuis 7 ans. Trois baptêmes dans la journée et plein de joie. 

 

En mai, tant qu'à faire, je décroche le brevet ULM multiaxes.

Cessna 172 Rennes

2017

On passe plein gaz !

C'est par une journée ensoleillée d'avril que j'obtiens mon examen pratique du PPL. J'emmène par la suite ma famille déjeuner sur d'autres plateformes aéronautiques. C'est chouette d'aller à Dinard et de revenir dans la journée ! En mai, je m'inscris à l'aéroclub de Rennes, l'ACRIV. Après quelques vols avec André (mon instructeur), je suis autorisé à piloter les deux Cessna 172, F-GAQO et F-GCHM.

CAP 10 Rennes Voltige

L'ACRIV possédant un avion de voltige, j'en profite pour prendre des leçons de voltige, entre +4g et -2g !

C'est amusant de voir la Terre sous tous les angles !

2018

DR400 ACRIV f-hipi aéroclub

Cette année, je décide de participer au HOP! Tour des Jeunes Pilotes.

Pour cela, je me fais qualifier sur DR400, l'avion que j'utiliserai pendant le Tour.

 

Venez régulièrement sur mon blog, je publierai la suite de mes aventures.

 

Bonne lecture !


Les avions

Les avions de mon aéroclub (ACRIV) sont destinés à l'apprentissage, au voyage ainsi qu'à la voltige.

Les DR400 120 ch plutôt pour l'apprentissage.

Les Cessna 172 et DR400 160 ch sont destinés au voyage.

Le Cap 10 est réservé à la voltige.

Enfin, le L18C, version militaire du Piper PA18, est l'avion de collection du club.


Le club

L'aéroclub a été créé en 1932, avec comme devise "Voler et faire voler."

Il occupe depuis 2016 ses nouveaux locaux d'un confort exceptionnel.

cap 10 rennes voltige

Au premier plan, le Cap 10 puis un Cessna 172 et en arrière plan, l'aéroclub avec sa terrasse panoramique. Dans le fond, la DGAC et la tour de contrôle de l'aéroport Rennes St-Jacques.